PUERTA PELAGICA ALA SP DIBUJO[910].jpg

PORTES ALA

Les portes pélagiques ALA sont l'engagement le plus récent de MAPSA, visant à réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz polluants du moteur du chalutage, tout en favorisant le traitement du fond marin car il n'y a pas de contact physique entre celui-ci et les portes, lors du remorquage.


Cet avantage, commun à toutes les portes pélagiques, est obscurci par l'impact négatif des chaînes qui, comme des maillets, frottent contre le fond.


Le concept principal qui a été pris en compte dans la création de ces portes était une série d'engagement pour améliorer l'efficacité énergétique, en adoptant une conception hydrodynamique avancée, composée d'un profil d'aile efficace avec un rapport hauteur / largeur élevé, qui intègre les découvertes les plus récentes en matière de fluide. dynamique, ce qui lui confère une grande capacité d'ouverture avec une résistance hydrodynamique minimale, améliorée par l'absence de frottement sur le fond lors d'un travail suspendu.


Le contrôle de la hauteur des portes sur le lit est réalisé à l'aide des capteurs correspondants, qui transmettent à tout moment ces informations au navire, ainsi que la séparation entre elles et leur liste éventuelle.


Les améliorations apportées au niveau énergétique par l'ALA SP, peuvent être sensiblement augmentées, affectant la conception de l'art, afin de réduire sa résistance à la traînée. Nous rappelons que dans la plupart des cas, ledit frein de remorque représente en moyenne entre 60 et 70% de la résistance totale de l'engin de pêche. En conséquence, les modifications à introduire dans l'engrenage doivent viser à réduire l'effort nécessaire pour les traîner, de manière à permettre un meilleur drainage ou filtrage du flux entrant par l'embouchure de l'engrenage, en augmentant la taille de l'engrenage. réduction du diamètre du fil du même, et même, diminution de l'angle du cône qui compose le réseau.

Caratéristiques des portes ALA

PUERTA PELAGICA ALA SP[911].jpg